Quand on adore détester le football américain

July 22, 2014 § Leave a comment

Le football américain est de plus en plus difficile à aimer.

C'était la «fiesta» aux quartiers généraux des Browns lors du repêchage. (Photo d'Erik  Daniel Drost)

C’était la «fiesta» aux quartiers généraux des Browns lors du repêchage. (Photo d’Erik Daniel Drost)

C’est un absolument beau sport, combinant une intelligence, une agilité et une camaraderie que l’on ne retrouve nulle part d’autre. Mais c’est aussi un sport on ne peut plus violent, où des hommes trop grands, trop gros, trop forts et trop agressifs se frappent sans cesse.

Les joueurs de football se tuent à petit feu et pendant ce temps, on est les ducons qui regardent le tout.  « Read the rest of this entry »

Love in the time of FRED

July 9, 2014 § Leave a comment

“Tell him yes. Even if you are dying of fear, even if you are sorry later, because whatever you do, you will be sorry all the rest of your life if you say no.” - Gabriel Garcí­a Márquez, Love in the Time of Cholera

FRED may not be much better than you or I (or Jô). (Photo courtesy of Facebook)

FRED may not be much better than you or I (or Jô). (Photo courtesy of Facebook)

Converting was easy. It took me all of 90 seconds.

That’s how long I needed to find a new saviour in Frederico Chaves Guedes, or Fred as he’s come to be known on a soccer pitch. Or rather, FRED. Because that’s what it says on the back of his jersey.  « Read the rest of this entry »

A gentleman’s best – July

July 4, 2014 § Leave a comment

Welcome to the third season of A gentleman’s best, where A man must have a code tackles long-form journalism. 

I subscribe to this magazine for the written features. Really.

I subscribe to this magazine for the written features. Really.

By now, you know the drill… In A gentleman’s best, I present my favourite feature of each issue of GQ and Esquire. I don’t work for, or on behalf of, either magazine—I simply enjoy reading features and explaining what works, or doesn’t, for each of them. Hopefully my readers will share this fascination of mine, because… #IDOTHISFORTHEPEOPLE!  « Read the rest of this entry »

Le roman-savon de Bill Belichick et des Jets de New York

July 3, 2014 § Leave a comment

Connaissez-vous les romans-savons? Vous savez, ces émissions de télévision hebdomadaires, souvent américaines, qui de fil en aiguille et de semaine en semaine en révèlent toujours un peu plus sur l’idiotie humaine?

Le grand génie de Bill Belichick, c'est d'avoir évité les Jets de New York. (Photo de Jack Newton)

Le grand génie de Bill Belichick, c’est d’avoir évité les Jets de New York. (Photo de Jack Newton)

(Bon, d’accord on ne voudrait pas offusquer le lecteur ou la lectrice qui puisse être friand de As the World Turns ou encore de General Hospital. Désolé.)

Sans vouloir passer de jugement, il reste que la formule est bien simple : vous prenez une prémisse simpliste, et vous la compliquez peu à peu. « Read the rest of this entry »

La tragédie grecque de Ray Rice

July 2, 2014 § Leave a comment

Les Ravens de Baltimore ont donné la chance à Ray Rice de s’expliquer le 23 mai en conférence de presse. C’aurait été bien comique si cela n’avait pas plutôt été si tragique.

Pas le meilleur choix de mots de la part de Ray Rice. (Photo de Keith Allison)

Pas le meilleur choix de mots de la part de Ray Rice. (Photo de Keith Allison)

Le porteur de ballon des corbeaux s’est adressé aux médias pour la première fois depuis le 15 février où un incident entre lui et sa fiancée Janay Rice avait finalement mené à des accusations de voies de faits graves contre le joueur de football. Des voies de faits, rappelons-le, à l’endroit de Janay Rice. « Read the rest of this entry »

Le curriculum vitae de Bernard Karmell Pollard

July 2, 2014 § Leave a comment

Le temps de la saison morte n’est pas le moment de chômer, et cela vaut autant pour les joueurs que pour les chroniqueurs. Heureusement pour ceux-ci, il y en a de ceux-là qui prennent ce message à cœur.

Bernard Karmell Pollard: un homme polyvalent.

Bernard Karmell Pollard: un homme polyvalent. (Photo d’AJ Guel)

On le sait tous, surtout les habitués de cette chronique : durant l’entre-saison, il arrive souvent que cette chronique se penche sur les faits divers et judiciaires plutôt que sur le football de la NFL. Car lorsqu’il n’y a plus de matchs, trop souvent les joueurs se trouvent mêlés à des sagas avec les forces de l’ordre pour une raison X ou Y.

C’est bien beau commenter sur toutes les arrestations pour conduites avec facultés affaiblies de la planète NFL, mais cela devient vite répétitif : les sujets brûlants d’actualité ne font pas légion. C’est à ces moments qu’on remercie bien fort le petit Jésus de la présence de Bernard Karmell Pollard dans notre vie.  « Read the rest of this entry »

A gentleman’s best – June

June 6, 2014 § Leave a comment

Welcome to the third season of A gentleman’s best, where A man must have a code tackles long-form journalism. 

In June, we have that guy and that other guy.

In June, we have that guy and that other guy.

By now, you know the drill… In A gentleman’s best, I present my favourite feature of each issue of GQ and Esquire. I don’t work for, or on behalf of, either magazine—I simply enjoy reading features and explaining what works, or doesn’t, for each of them. Hopefully my readers will share this fascination of mine, because… #IDOTHISFORTHEPEOPLE!  « Read the rest of this entry »

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 37 other followers